Home Sweet Home

Les premiers travaux : la cuisine.

C’était la condition sine qua non qu’elle m’avait posé lorsqu’on a visité cette maison. « On la prend, mais la cuisine, on la refait dès le début » !

Il faut dire que ce n’était pas une valeur ajoutée à la maison… Non pas qu’elle soit si petite que ça (elle fait 11 m²), mais on était dans le vieillot, dans le sombre, presque dans le sale…

Alors on s’est dès le départ attaquées à ce point noir. N’ayant pas le budget pour tout refaire entièrement, nous avons opté pour du « home staging » : redonner un coup de neuf, à moindre prix, en conservant au maximum le mobilier déjà en place.

Bon c’était pas gagné vu l’aspect des meubles, mais au final, en y regardant de plus près, ils étaient sains, en bon état, et solides. On s’est dit, pourquoi ne pas les repeindre ?

Nous avons donc utilisé une peinture à bois, en 2 couches, après avoir tout décapé et poncé.

Les murs nous ont donné du fil à retordre car après avoir enlevé le papier peint sale et hideux, nous avons découvert des murs complètement inégaux. Il a donc fallu tout poncer puis enduire pour obtenir une surface lisse apte à être repeinte !

avant1.jpg

Ensuite, il fallait réfléchir à l’emplacement de la table, et à des rangements bas, car c’est le principal soucis dans cette pièce : tous les meubles sont en haut ! Un îlot central aurait pris trop de place. des meubles bas + une table également.

Nous avons donc découpé un plan de travail pour en faire un retour et ainsi une table à manger, et réutilisé les meubles bas de notre ancien appartement. (2 petits placards de 40 cm de large, collection Iceberg chez Bricoman)

apres 3.jpg

Pour ne pas trop investir, mais se passer définitivement de la faïence murale bien trop vieillotte et triste, nous avons repeint d’un gris anthracite. A moindre frais, et à moindre effort, vous redonnez ainsi un bon coup de jeune à toute surface carrelée !

apres

Pour le sol, nous avons fait simple encore une fois. le but étant d’avoir un revêtement bien étanche et plutôt résistant, sans y mettre un gros budget ni un trop gros chantier à poser. Le choix s’est d’emblée porté sur du PVC, avec des lames collées. Certes, la faible épaisseur pourra poser soucis à long terme, malgré un réaggréage du carrelage en dessous, mais cette cuisine sera probablement refaite d’ici quelques années, donc au final il est très bien ainsi pour le moment.

Et puis il manquait un petit quelque chose. La pièce avait gagné en luminosité, et en modernité, mais les couleurs nous semblaient un peu fades…

L’illumination est venue…. d’un pot à épice tout simplement ! Nous avons fait faire la couleur sur mesure, à Castorama, et la voici sur un des murs. Tout le monde n’aimera probablement pas, mais pour nous elle illumine nos journées, et même 3 ans après, on ne s’en est pas lassées.

aprc3a8s

et voilà le travail !

ap

 

Et vous, qu’avez-vous prévu pour votre cuisine ? Home-staging ? Gros travaux ? Mderne ou ancien ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s